Vaincre la peur au quotidienCombien d’opportunités ai-je manqué parce que j’ai eu peur de prendre le télephone et d’appeler? Combien de projets sont tombés à l’eau parce que j’ai eu peur de demander un conseil? Combien de temps me suis-je débattue dans des problèmes sans fin parce que j’ai eu peur de demander de l’aide? Et la procastination… combien de projets abandonnés ou remis à plus tard jusqu’à ce qu’il soit trop tard parce que j’ai eu peur de m’y mettre et d’échouer?

J’ai mis beaucoup de temps à reconnaître que ma peur (d’échouer, de réussir, de demander, de passer à l’action, etc) est bien souvent la cause de mon inaction et au bout du compte la raison de mes échecs.

Et puis il y a quelques mois, je suis tombée sur un livre de Susan JeffersTremblez mais osez! Le premier chapitre est consacré à la peur, qu’est-ce qui nous empêche d’agir, de quoi avons-nous, et surtout qu’est-ce que la peur? Susan Jeffers énonce 5 vérités toute simples sur la peur.

1. La peur ne me quittera pas aussi longtemps que j’évoluerai

Inutile donc d’essayer de se débarrasser de notre peur, elle sera toujours là. Tant que je suis confrontée à la réalité extérieure, à l’inconnu, que je dois prendre des risques pour réaliser mes désirs, je suis confrontée à la peur et à l’appréhension. Une fois mon appréhension surmontée parce que j’ai finalement passé ce coup de fil pour ce nouveau job et que je me suis rendue compte que ce n’était pas si terrible que ça, vient ensuite l’angoisse du rendez-vous que j’ai obtenu… C’est sans fin.

2. La seule façon de vaincre ma peur est de passer à l’action et de prendre une décision qui m’engage

Bien souvent, il suffit de se jeter à l’eau pour que l’angoisse disparaisse! C’est aussi simple que cela. J’ai toujours été très angoissée par l’idée d’enseigner, j’ai perdu plusieurs opportunités d’emploi parce qu’il s’agissait de donner des cours. Alors je suis passée à l’action en décidant de m’engager comme bénévole pour enseigner le français à des émigrants. Dès l’instant où je me suis retrouvée face à une classe d’adultes, la peur a disparu peu à peu, en quelques semaines.

3. En agissant et en me dépassant, je me sens mieux et plus sûr de moi

J’ai longtemps cru que lorsque je me sentirais confiante et sûre de moi, alors je pourrais agir et réussir. En fait, c’est le contraire qui est vrai. C’est en agissant et en collectionnant les petites victoires au quotidien que confiance et estime de soi se développent et grandissent.

4. Je ne suis pas seul à faire l’expérience de la peur lorsque je pénètre en territoire inconnu. Tout le monde ressent la même chose

C’est plutôt rassurant de savoir que l’on est pas tout seul dans cette histoire! Il n’y a pas que moi qui suis bloquée par mes angoisses, tout le monde est dans le même cas. Inutile également de regarder avec envie ceux dont on se dit qu’ils n’ont peur de rien ou qui semblent sûrs d’eux-mêmes en toute situation, eux aussi vivent leurs appréhensions. Même les plus grands acteurs ont le trac avant d’entrer en scène.

5. Surmonter l’appréhension d’agir engendre moins d’angoisse que de vivre constamment avec la peur souterraine créée par un sentiment d’impuissance et d’insatisfaction

Quel que soit le confort de notre situation et le cocon sécurisant dans lequel nous nous sommes installés, même si nous parvenons à éviter toutes les situations inconfortables ou risquées, la peur est là, insidieuse, et si tout cela disparaissait?  En refusant de prendre des risques, on se crée une vie bien plus inquiétante et insatisfaisante.

Et maintenant que j’y vois plus clair sur les mécanismes de la peur, je fais quoi? Susan Jeffers nous donne un exercice tout simple à faire pour surmonter nos peurs. Je l’ai pratiqué l’été dernier et je vous le livre ici. Pour surmonter sa peur, rien de tel que de bien la connaître pour la reconnaître quand elle se présentera.

Notez ces 5 vérités de la peur sur un carnet et pendant un mois répétez ces phrases une dizaine de fois par jour, plus souvent si vous voulez, à voix haute de préférence.

Ça a l’air simpliste, mais je remarque que maintenant quand je me retrouve dans une situation où je dois me affronter ma peur (pour passer ces fameux coups de fil par ex), ces petites phrases me reviennent en tête et je me lance!

Si vous voulez découvrir les autres exercices et conseils de Susan Jeffers, je vous invite à cliquer sur le lien ci-contre qui vous emmène sur la page Amazon (ce sont 5,69€ bien investis et la livraison est gratuite).

En conclusion, pour vaincre la peur, il faut bien la connaître et la reconnaître quand elle se présente. Faites cet exercice et récitez pendant 30 jours ces 5 vérités de la peur.

Cet article vous a intéressé? Vous voulez en parler? Laissez-moi un commentaire. Merci.

Share Button

Ces articles peuvent vous intéresser