Jeûne détoxeJe viens de terminer mon « grand » jeûne annuel. Tous les ans, à la fin de l’hiver, c’est ma façon de détoxifier mon organisme et de me préparer pour le printemps. Je pratique le jeûne depuis plusieurs années, une journée de jeûne hebdomadaire et un jeûne de 5 jours par an.

 

Pourquoi je jeûne

  • pour donner un temps de repos à l’organisme et pour détoxifier l’organisme après l’alimentation plus riche de l’hiver.
  • pour retrouver une relation différente à l’alimentation: jeûner c’est aussi réapprendre la différence entre la faim et l’envie de manger, et après le jeûne c’est retrouver des odeurs et des saveurs oubliées.
  • pour me reccueillir et m’accorder un temps privilégié rien qu’à moi, parce qu’évidemment quand on ne mange plus, on a beaucoup de temps libre: les activités sociales s’arrêtent pour quelques jours, on ne fait plus les courses, plus de cuisine et plus de vaisselle, cela libère de 1 à 2 heures par jour pour faire autre chose (lire, méditer, ranger… s’occuper de soi!)

 

Préparer le jeûne

On ne s’arrête pas de s’alimenter brutalement d’un jour à l’autre. Dans la semaine qui précède un jeûne de plusieurs jours, il est recommandé de faire une sorte de « pré-nettoyage », une descente en douceur, c’est-à-dire que l’on retire peu à peu de son alimentation:

  • l’alcool et les excitants comme le café ou le thé,
  • les produits animaux,
  • les féculents, les légumineuses et le sucre,
  • les légumes et les fruits cuits,

et commencer à boire beaucoup d’eau et de tisanes.

Tout en préparant son corps, il faut aussi préparer son mental. Au fil des années, je me suis rendue compte qu’il est beaucoup plus facile de jeûner (même pour une seule journée) lorsque l’on a aussi préparer son mental, c’est-à-dire tout simplement parler à son esprit pour lui dire qu’il doit se préparer à 1, 2 ou 5 journées différentes.

 

Pendant le jeûne

L’idéal est bien entendu de se ménager un temps au calme, de pouvoir déconnecter de son quotidien et prendre quelques jours de repos au calme, mais on peut très bien aussi jeûner en ville (c’est ce que j’ai fait cette fois) en travaillant et en gardant ses activités quotidiennes (en évitant tout de même les activités physiquement trop exigeantes).

Et puis… de l’eau, de l’eau, des tisanes… éventuellement un bouillon de légumes le soir.

Et puis… s’occuper de son corps, le chouchouter, aller marcher pour s’aérer, ou bien en fonction des plaisirs de chacun et du lieu où l’on a choisi de jeûner, prendre des bains, aller au hammam, se faire masser ou pratiquer les auto-massages…

Et puis… s’occuper de sa tête, accueillir les pensées qui viennent en ce temps de jeûne et exprimer sa créativité, écrire, peindre, dessiner, tricoter… retrouver des plaisirs d’enfant et jouer avec de l’argile ou de la pâte à modeler.

Et puis… s’occuper de soi et occuper ce temps libre et cette nouvelle disponibilité pour méditer, faire de la sophrologie, nettoyer ses vieilles croyances et mémoires avec l’EFT ou l’Ho’oponopono.

Et puis… si l’on a choisi de jeûner chez soi, faire un grand nettoyage de son espace de vie, ranger les placards, vider ce qui ne sert plus, ce qui est inutile, faire un grand ménage, laver les rideaux, les vitres… Profiter de ce temps de détoxe intérieure pour faire une détoxe de son environnement.

 

S’alimenter de nouveau

Après plusieurs jours de jeûne, il convient évidemment de reprendre l’alimentation en douceur.

Le premier jour, commencer par des jus de fruits naturels et du kéfir pour ré-ensemencer la flore intestinale. Puis reprendre l’alimentation solide avec des légumes cuits à l’eau (hum… la merveille des poireaux vapeur…), puis les légumineuses et céréales, etc. en ordre inverse de la descente vers le jeûne.

Et puis… se féliciter de cette nouvelle expérience.

 

Vous jeûnez régulièrement? Vous avez des questions sur le jeûne? Laissez-moi un commentaire, merci.

 

Share Button

4 Comments

  1. Bonjour Christine,

    Merci pour ce retour d’expérience ! Je ne suis pas si convaincu par le jeûne que ça. Si on a une hygiène de vie très saine, un jeûne de 5 jours me paraît beaucoup mais je n’ai encore jamais essayé. Je fais un jour de jeûne de temps en temps quand j’en éprouve le besoin. J’apprends surtout à manger quand mon corps me le demande et non pas ma tête… une grande quête ! 🙂

    Que penses-tu des appareils électroniques pendant tes jeûnes ? Tu limites fortement j’imagine ?

    Au plaisir !
    Dorian
    Dorian Articles récents..Loi de l’attraction : Le guide ultimeMy Profile

    Dorian
    1. Bonjour Dorian,
      pour moi le jeûne ne sert pas seulement à nettoyer l’organisme et à mettre les instestins au repos. C’est aussi une façon de prendre conscience de la place de l’alimentation dans ma vie, de prendre mieux conscience de la relation parfois ambigüe à la nourriture (faim ou envie de manger), de sa dimension sociale aussi, et de se retrouver face au vide et au temps libre qui s’offre à moi quand je jeûne.
      Je reviens justement, cette année encore, d’un jeûne de 5 jours, en groupe cette fois-ci, associé à la sophrologie et à la créativité. Très intéressant de voir les réactions des uns et des autres.

      Christine Christine
  2. Bravo !!! 5 jours de jeûne, je suis impressionnée… J’ai beau savoir que c’est très important, là, j’ai encore du mal.

    Et bravo aussi pour la façon dont tu as fait le lien entre ton blog et ton site : les gens vont s’y retrouver plus facilement, et les clients vont affluer. En plus, ils auront bien raison 🙂
    Claude, de « J’aime l’EFT » Articles récents..Détoxication de vos finances, avec l’EFTMy Profile

    Claude, de "J'aime l'EFT"
    1. Merci Claude de tes encouragements.
      Les personnes pensent souvent que le jeûne est difficile, alors qu’en fait c’est beaucoup plus facile qu’on imagine.

      Christine Christine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.