Jeûne détoxeJe viens de terminer mon « grand » jeûne annuel. Tous les ans, à la fin de l’hiver, c’est ma façon de détoxifier mon organisme et de me préparer pour le printemps. Je pratique le jeûne depuis plusieurs années, une journée de jeûne hebdomadaire et un jeûne de 5 jours par an.

 

Pourquoi je jeûne

  • pour donner un temps de repos à l’organisme et pour détoxifier l’organisme après l’alimentation plus riche de l’hiver.
  • pour retrouver une relation différente à l’alimentation: jeûner c’est aussi réapprendre la différence entre la faim et l’envie de manger, et après le jeûne c’est retrouver des odeurs et des saveurs oubliées.
  • pour me reccueillir et m’accorder un temps privilégié rien qu’à moi, parce qu’évidemment quand on ne mange plus, on a beaucoup de temps libre: les activités sociales s’arrêtent pour quelques jours, on ne fait plus les courses, plus de cuisine et plus de vaisselle, cela libère de 1 à 2 heures par jour pour faire autre chose (lire, méditer, ranger… s’occuper de soi!)

 

Préparer le jeûne

On ne s’arrête pas de s’alimenter brutalement d’un jour à l’autre. Dans la semaine qui précède un jeûne de plusieurs jours, il est recommandé de faire une sorte de « pré-nettoyage », une descente en douceur, c’est-à-dire que l’on retire peu à peu de son alimentation:

  • l’alcool et les excitants comme le café ou le thé,
  • les produits animaux,
  • les féculents, les légumineuses et le sucre,
  • les légumes et les fruits cuits,

et commencer à boire beaucoup d’eau et de tisanes.

Tout en préparant son corps, il faut aussi préparer son mental. Au fil des années, je me suis rendue compte qu’il est beaucoup plus facile de jeûner (même pour une seule journée) lorsque l’on a aussi préparer son mental, c’est-à-dire tout simplement parler à son esprit pour lui dire qu’il doit se préparer à 1, 2 ou 5 journées différentes.

 

Pendant le jeûne

L’idéal est bien entendu de se ménager un temps au calme, de pouvoir déconnecter de son quotidien et prendre quelques jours de repos au calme, mais on peut très bien aussi jeûner en ville (c’est ce que j’ai fait cette fois) en travaillant et en gardant ses activités quotidiennes (en évitant tout de même les activités physiquement trop exigeantes).

Et puis… de l’eau, de l’eau, des tisanes… éventuellement un bouillon de légumes le soir.

Et puis… s’occuper de son corps, le chouchouter, aller marcher pour s’aérer, ou bien en fonction des plaisirs de chacun et du lieu où l’on a choisi de jeûner, prendre des bains, aller au hammam, se faire masser ou pratiquer les auto-massages…

Et puis… s’occuper de sa tête, accueillir les pensées qui viennent en ce temps de jeûne et exprimer sa créativité, écrire, peindre, dessiner, tricoter… retrouver des plaisirs d’enfant et jouer avec de l’argile ou de la pâte à modeler.

Et puis… s’occuper de soi et occuper ce temps libre et cette nouvelle disponibilité pour méditer, faire de la sophrologie, nettoyer ses vieilles croyances et mémoires avec l’EFT ou l’Ho’oponopono.

Et puis… si l’on a choisi de jeûner chez soi, faire un grand nettoyage de son espace de vie, ranger les placards, vider ce qui ne sert plus, ce qui est inutile, faire un grand ménage, laver les rideaux, les vitres… Profiter de ce temps de détoxe intérieure pour faire une détoxe de son environnement.

 

S’alimenter de nouveau

Après plusieurs jours de jeûne, il convient évidemment de reprendre l’alimentation en douceur.

Le premier jour, commencer par des jus de fruits naturels et du kéfir pour ré-ensemencer la flore intestinale. Puis reprendre l’alimentation solide avec des légumes cuits à l’eau (hum… la merveille des poireaux vapeur…), puis les légumineuses et céréales, etc. en ordre inverse de la descente vers le jeûne.

Et puis… se féliciter de cette nouvelle expérience.

 

Vous jeûnez régulièrement? Vous avez des questions sur le jeûne? Laissez-moi un commentaire, merci.

 

Share Button

Ces articles peuvent vous intéresser

Opt In Image

Vous voulez être informés des prochaines publications?
Inscrivez-vous à la NEWSLETTER et recevez en cadeau une pause-détente
(format MP3 – 6 minutes)