Bien-êtreAprès un parcours commencé par le yoga, puis la méditation, j’ai découvert la sophrologie en 2006. Ce fut un tournant important dans ma vie. J’ai compris à ce moment que cette technique venait en quelque sorte donner une cohérence à mon parcours, un peu comme si les différentes pièces de mon puzzle s’assemblaient d’un seul coup.

C’est pour moi une discipline qui réconcilie et intègre le corps et l’esprit. On peut dire aussi « une technique à médiation corporelle« .

J’ai très vite intégré un institut de formation pour devenir sophrologue, et j’ai eu la chance de partager mon quotidien pendant plusieurs années avec des sophrologues de toutes tendances, ayant des parcours de vie et des pratiques qui sont venues enrichir ma formation.

Je voudrais en quelques mots vous présenter ce qu’il en est.

Les origines de la Sophrologie

La Sophrologie a été créée en 1960 par le professeur Alfonso Caycedo, neuropsychiatre colombien travaillant en Espagne.  Il a créé le mot SOPHROLOGIE à partir de 3 racines grecques :

  • SOS : harmonie
  • PHREN : esprit, conscience
  • LOGOS : étude, science

La Sophrologie est donc « l’étude de la conscience en harmonie ».

Pour créer sa méthode, Alfonso Caycedo s’est inspiré de différentes disciplines : les postures du yoga, les techniques de visualisation des Tibétains et la méditation zazen. Un ami me disait récemment: « la sophrologie, c’est un peu l’occidentalisation de techniques orientales».

L’objectif de la Sophrologie est de retrouver l’équilibre entre le mental et le corporel. La sophrologie invite à un retour sur soi et à la reconnexion entre corps et esprit, pour reprendre possession de sa « maison intérieure » dans ses dimensions corporelle et émotionnelle. Et c’est vraiment ce que j’apprécie dans la pratique quotidienne: intégrer le corps et le mental, trouver l’équilibre entre les deux.

Les principes fondamentaux de la sophrologie

  • Amener le schéma corporel à plus de réalité vécue : c’est-à-dire prendre conscience de notre réalité corporelle, de notre corps à travers les sensations que nous en percevons. C’est une façon « d’habiter » notre corps, d’en découvrir les différentes parties, un peu comme on habite sa maison. Cela nous permet également de mieux en comprendre les messages.
  • Renforcer l’action positive : afin de développer les éléments positifs du passé, du présent, de l’avenir et de mieux utiliser tous nos potentiels. On a tous tendance à voir le négatif avant le positif… On prend conscience de nos pieds quand ils nous font mal, et quand tout va bien on les oublie. Pratiquer la sophrologie m’a beaucoup aidé à faire attention au positif, à me rendre compte que même quand tout va mal, il y a pas mal de choses qui vont bien aussi.
  • Développer la réalité objective : c’est-à-dire apprendre à voir les choses davantage comme elles sont (et non pas comme on pense qu’elles sont ou comme on voudrait qu’elles soient), afin de développer plus de réalisme et d’efficacité dans l’action. Dans les différents exercices de sophrologie, on apprend à observer les sensations ou la respiration, juste pour observer ce qui est, ce qui se présente, sans chercher à rien changer.

Les techniques de la sophrologie

La sophrologie s’appuie sur 3 outils principaux :

  • La respiration : apprendre à mieux respirer pour mieux vivre. La respiration c’est aussi ce qui nous ramène dans l’instant, un ancrage dans le présent.
  • La détente musculaire : apprendre à relâcher les tensions, tout en sachant que détendre le corps va aussi détendre le mental (et vice-versa).
  • La visualisation : développer son imaginaire et sa capacité créatrice, mais aussi renforcer sa concentration, sa mémoire.

Les applications de la sophrologie

La sophrologie peut se pratiquer en séance individuelle (pour traiter une problématique particulière, comme les problèmes de sommeil ou la préparation d’un examen) ou en groupe.

La sophrologie m’a beaucoup apporté sur le plan corporel, émotionnel et mental. Pratiquer régulièrement la sophrologie m’a aidé à:

  • Retrouver l’équilibre du corps et du mental en apprenant à connaître mon corps pour mieux l’habiter et mieux comprendre mes propres modes de fonctionnement : mieux-être, détente, prise de conscience des tensions du corps, relâchement musculaire
  • Mieux gérer le stress et les situations stressantes, tels que les changements de vie ou les évènements importants
  • Prendre du recul avec mon quotidien pour être plus en adéquation avec ce que je veux être : amélioration de la confiance en soi, de la mémoire, du sommeil
  • Mincir (-10 kgs!) en apprenant à mieux gérer mes émotions et mes besoins physiques et émotionnels
  • Vivre autrement, avec moins de tension, moins d’anxiété, moins de fatigue, plus d’énergie, d’efficacité et de bien-être
  • Apprendre à faire le vide dans ma tête

Voilà! J’espère vous avoir donné envie d’en savoir plus, de contacter un sophrologue pour une séance peut-être? Je vous souhaite de belles découvertes!

Vous avez aimé cet article? Vous aimeriez en discuter? Laissez-moi un commentaire. Merci.

Share Button

Ces articles peuvent vous intéresser

Opt In Image

Vous voulez être informés des prochaines publications?
Inscrivez-vous à la NEWSLETTER et recevez en cadeau une pause-détente
(format MP3 – 6 minutes)