Positif du jourParmi les exercices pour garder ou retrouver la pêche dans la grisaille, mon préféré est celui que j’appelle la liste de positif du jour.

Comme tout le monde, je connais des périodes où j’ai tendance à voir tout en gris – voire tout en noir. De ces moments de découragement où j’ai l’impression que tout va mal, que rien n’avance, que je n’y arriverai jamais, et en plus il pleut…

Si cela dure quelques jours, je me dis ok, un petit coup de mou, c’est normal, certaines personnes arrivent sûrement à être tout le temps au top, je n’en suis pas encore là, j’accepte.

Par contre si cela s’éternise sur une semaine, 10 jours, il faut réagir. Et dans ces moments-là, je prends mon cahier de développement personnel et j’ouvre une nouvelle page pour le positif du jour: un exercice tout simple qui consiste à noter tous les soirs 3 petit bonheurs qui me sont arrivés pendant la journée. Rien d’extraordinaire, juste remarquer les petits rayons de soleil qui viennent éclairer ma journée.

Cela peut être n’importe quoi: le sourire de la boulangère, un coup de fil avec une amie, un joli pull vu dans une vitrine, un bouton que j’ai finalement recousu, un déjeuner vraiment délicieux, un étalage coloré de légumes au marché, un gamin croisé dans la rue, une promenade au parc, une musique à la radio… quelque chose que j’ai fait, ou que j’ai vu, entendu ou senti, n’importe quoi dont je me dis « ah oui, ça c’est bien« .

Tous les soirs pendant une ou deux semaines, je note dans mon cahier ces 3 micro-événements positifs. Et ainsi jour après jour, ces petits bonheurs vont venir dynamiser le positif en moi. Petit à petit, mon regard se tourne vers le positif, mon mental change d’optique. Et je continue ma liste le temps qu’il faut pour que je me sente mieux, à un niveau de « positivité » satisfaisant.

Quand je fais cette liste, j’y vois 3 avantages:

  • d’abord pendant la journée, cela m’oblige à être attentive au positif qui m’entoure, il va bien falloir que je trouve quelque chose à noter ce soir dans mon cahier, et je me rends compte au fil des jours que tout n’est pas si noir après tout,
  • ensuite le soir quand je note ces événements positifs, c’est un peu comme si je les revivais et ils m’amènent une 2è fois leur charge positive,
  • enfin quand il m’arrive de relire ma liste quelques semaines plus tard, c’est une 3è dose d’énergie que je reçois! Bien sûr j’ai probablement oublié la couleur du joli bouquet de fleurs sur le marché, mais quelque part il est toujours là et il vient me rappeler ma capacité à me faire du bien.

En résumé, quand vous vous sentez sur une pente descendante, pensez à cet exercice tout simple: noter 3 petits bonheurs par jour.

Vous avez aimé cet article? Vous aimeriez en parler? Laissez-moi un commentaire. Merci.

Vous voulez être informés des prochaines publications?
Inscrivez-vous à la NEWSLETTER
et recevez en cadeau une pause-détente
(format MP3 – 6 minutes)
* champs requis
Share Button

Ces articles peuvent vous intéresser