Liste Objectifs 2013Bonjour, je suis Claude Canivez, du blog « J’aime l’EFT ».

Tout d’abord, je remercie Christine de m’accueillir sur son blog. Elle donne d’excellents conseils pour être bien dans sa tête et dans son corps, et avoir une vie de plus en plus heureuse.
Mais quand on se dévalorise, qu’on n’est jamais content de ce que nous avons fait, que ce n’est « jamais assez bien »… c’est vraiment difficile d’être bien dans sa tête.
Dit comme ça, ça semble évident : et pourtant…

Que signifie « s’aimer soi-même » ?

Pour certaines personnes, l’idée de s’aimer soi-même se confond avec : « n’attacher d’importance qu’à soi, se croire plus important que les autres, et même supérieur à eux. ». Ce n’est évidemment pas cette attitude que je préconise.

S’aimer, en d’autres termes, reconnaître sa Valeur, c’est :

  • se pardonner nos erreurs, en d’autres termes, ne pas en tirer de conclusion négative sur nous-mêmes.
  • se rappeler que nous sommes bien Plus que ce que nous pensons être
  • rechercher notre Lumière plutôt que nos ombres, le Soleil plutôt que les nuages.

C’est exactement l’attitude que les Religions (religare = se sentir Relié aux autres, à l’Univers) et les Philosophies (philo Sophia : aimer/ rechercher la Sagesse) recommandent d’avoir pour les autres… alors, pourquoi pas pour nous-mêmes ?
A ce sens-là, c’est donc tout à fait logique de s’aimer soi-même, et de savoir que nous avons une Valeur infinie.

Mais notre inconscient, et notre cerveau émotionnel ne voient pas du tout les choses sous le même angle : ils ont été programmés à coups de :

  • « Tu n’es pas gentil,
  • Ou : tu es gentil, mais seulement si tu te comportes de telle manière
  • C’est trop difficile, tu ne peux pas faire ça… », etc, etc.

Toutes nos perceptions et nos désirs passent par ce filtre.
Et quand notre inconscient n’est pas d’accord avec ce que nous savons consciemment… c’est lui qui gagne ; et nous disons « Je ne sais pas pourquoi je fais comme ça ; c’est plus fort que moi ».
Sauf si on réussit à les déprogrammer. Le but des protocoles EFT comme celui qui va suivre, c’est précisément cela.

Mais tout d’abord, qu’est-ce que l’EFT ?

L’EFT

C’est une sorte d’acupuncture sans aiguille, très simplifiée, de façon à pouvoir être assimilée très facilement par tous : vous allez voir, l’E.F.T., c’est EnFanTin…

EnFanTin, c’est seulement un moyen mnémotechnique pratique pour retenir ce sigle ; sa vraie signification est : Emotional Freedom Technic, en français : Technique de Libération Emotionnelle.

Une ronde d’EFT consiste en une quinzaine de points d’acupuncture, qui ont la propriété de détendre, d’apaiser ; on les stimule soi-même en les massant ou en les tapotant avec 2 ou 3 doigts (5-6 fois par point, en moyenne).

Quelques rondes d’EFT, effectués en pensant à ce qu’on veut résoudre, produisent un effet rapide de mieux-être, un point de vue plus serein sur la difficulté à surmonter, et très souvent le soulagement d’une douleur. Une ronde ne dure que quelques minutes…

Vous trouverez ci-dessous un schéma où ces points sont représentés, dans leur ordre d’utilisation.

Points-EFT-visage-mainsProtocoles EFT, mode d’emploi

Un protocole EFT est un ensemble de phrases à dire tout en tapotant les points du schéma ci-dessus. Ne vous étonnez pas si au début, les phrases sont très négatives : quand vous voulez supprimer un fichier de votre ordinateur, vous commencez par le sélectionner, avant d’appuyer sur la touche « suppr ». Ici, c’est la même chose : vos « fichiers négatifs » remontent à votre conscience, et vous les déprogrammez par le fait même de tapoter.

Vous trouverez des explications plus détaillées sur l’EFT en cliquant ici. Mais le mieux est d’expérimenter tout de suite : il est indispensable de tapoter sur chaque phrase, se contenter de les lire n’aurait aucun effet bénéfique… Et en plus, le texte vous paraîtrait bizarre !  😉

Si vous débutez en EFT, prenez le temps de repérer la position des différents points, et gardez le schéma sous les yeux pour tapoter pendant l’audio. En prévision de cet article, Christine a joué le rôle du « client », et c’est elle que vous entendrez répéter les phrases.

Dans les protocoles audios du blog « J’aime l’EFT », je laisse simplement un moment pour les répéter.

Protocole EFT

Pour entendre la version audio de ce protocole:

Vous trouverez la transcription ci-dessous ; à la fin de chaque paragraphe, le temps sur l’audio est indiqué.

Point Karaté :

Même si une partie de moi a très peur de reconnaître ma valeur, j’envisage que ce ne soit juste qu’une programmation.

Même si on m’a dit et redit que d’avoir confiance en soi, de s’aimer, c’était égoïste, c’était de l’orgueil, j’envisage que ça aussi, c’est juste une programmation.

Même si quelque part on m’a fait comprendre qu’on était rejeté quand on s’Aimait (soi-même), je choisis de m’Aimer quand même, parce que tout ça c’est des bêtises, et j’envisage de les croire de moins en moins, en douceur quand même, et à mon rythme. (1’25)

Ce n’est pas bien, de s’Aimer soi-même ?

  1. Point Sommet de la tête : On m’a dit qu’il ne fallait pas s’aimer ;
  2. Sourcils:  que les gens qui s’aimaient, c’étaient des prétentieux pleins d’orgueil ;
  3. Coin de l’œil :  que vraiment ces gens étaient désagréables.
  4. Sous l’œil :  Peut-être qu’il y a un problème dans cette façon de voir la vie ;
  5. Sous le nez:  peut-être que les gens qui disaient ça confondaient pas mal de choses ;
  6. Menton :  peut-être qu’ils s’interdisent tout simplement à eux-mêmes de s’aimer
  7. Clavicule:  et qu’ils transmettent ça comme une maladie contagieuse ;
  8. Sous le bras:  alors qu’ils sont pleins de bonne volonté en transmettant ça.
  9. Sous le sein:  Ils croient qu’il ne faut pas s’aimer.
  10. Poignet:  Donc, ils croient aussi qu’il ne faut pas s’encourager ;
  11. Pouce (en enroulant l’index autour du pouce) :  qu’il ne faut pas être fier de ses réussites ;
  12. Index (tapoter l’index et les autres doigts avec le pouce de la même main) :  qu’il faut toujours trouver que c’est pas assez,
  13. Majeur:  que ce n’est pas bien ;
  14. Annulaire:  qu’on aurait dû faire mieux,
  15. Auriculaire:  ou plus,
  16. Point gamme:    ou autrement. (3’)

 

Je croyais que les adultes savaient tout…

Vous continuerez de même, en reprenant tous les points, à votre rythme : généralement un point par morceau de phrase comme vous l’avez fait plus haut, mais ce n’est pas une nécessité absolue : le plus important est d’être à l’écoute de vous-même.

  1. Sommet de la tête:  On n’a pas le droit d’être content de soi
  • Ça, c’est une certitude pour plein de gens.
  • Alors j’ai cru qu’il fallait me conformer à ça.
  • Et j’ai vraiment encore du mal à m’en défaire
  • parce que c’est des gens que j’aimais bien qui pensaient ça.
  • Je croyais même qu’ils savaient tout,
  • surtout si c’était mes parents ;
  • je dois croire ce qu’ils disent
  • que je dois ça comme ils font
  • sinon le monde risque de s’écrouler autour de moi !
  • ils sont mes parents, alors ils savent ;
  • ou ils sont d’autres adultes, alors ils savent !
  • Alors je dois faire comme eux
  • même si ça me fait mal
  • et même si une petite partie au fond de moi
  • dit que quelque chose ne va pas du tout, dans tout ça ;
  • cette petite partie, c’est peut-être mon Âme… (4’40)

 

Et si j’écoutais un peu le Meilleur de moi-même ?

  • si je l’écoutais un petit peu ?
  • un petit peu plus que toutes les bêtises qu’on m’a dites et montrées ?
  • Juste un petit peu pour voir …
  • ça donnerait quoi d’avoir de la valeur
  • si je m’en reconnaissais plus ?
  • peut-être que tout le monde va pas me tomber dessus en traitant d’orgueilleuse …
  • peut-être que ça m’éviterait simplement de me ligoter toute seule …
  • ça m’éviterait de me tirer une balle dans le pied ;
  • et comme ça je pourrais peut-être faire des choses utiles pour les gens
  • et pour moi-même, et du coup être rayonnante.
  • ça serait bon pour tout le monde aussi … (6’)

 

Je me pardonne d’avoir tout mélangé…

  • ah oui mais on sait jamais …
  • si je me mettais à devenir orgueilleuse …
  • si je me disais que c’est moi qui suis la plus rayonnante du monde …
  • il y aurait un petit problème dans mon rayonnement là-dedans quand même…
  • Vraiment, on m’a tout fait mélanger !
  • peut-être je leur pardonne à eux aussi
  • et je me pardonne à moi d’avoir cru toutes ces bêtises
  • et de les avoir absorbées comme une éponge ;
  • et de les avoir transmises, en plus ;
  • et de continuer à les transmettre
  • chaque fois que je me dévalorise.
  • En fait, j’ai tout compris à l’envers :
  • parce que peut-être que plus j’ai la conscience de ma valeur,
  • plus je suis rayonnante
  • et plus ça apporte au monde …
  • à tous les êtres y compris moi-même. (7’40)

 

Déprogrammer mon amygdale et mon cerveau émotionnel

L’amygdale est un petit organe du cerveau émotionnel, qui a un rôle de signal d’alarme. Elle garde en mémoire les situations qui nous ont paru dangereuses un moment ou l’autre de notre vie, et nous renvoie immédiatement dans les solutions que nous avions trouvées à l’époque (très rarement des bonnes solutions !)

  • Peut-être je peux me déprogrammer un tout petit peu de mes conditionnements ?
  • peut-être que je peux ne pas avoir trop peur à l’idée de penser que j’ai de la valeur
  • je remercie mon amygdale d’avoir engrammé que c’était un danger ;
  • elle croyait bien faire ça sûrement été protecteur un moment ou l’autre,
  • il y a très très longtemps.
  • Peut-être je peux trouver un autre fonctionnement
  • et comme elle ne demande qu’à m’aider, mon amygdale,
  • on va peut-être inverser sa programmation:
  • si elle veut détecter des dangers,
  • elle pourra détecter un danger chaque fois que je me dévalorise
  • ça, ça pourrait être une bonne idée. (9’10)

 

… et la reprogrammer.

  • Merci mon amygdale, de m’avoir aidée autant que tu as pu.

Les parties de nous-mêmes ne sont JAMAIS nos ennemies ; il s’agit d’anciens programmes, qui nous ont servi à survivre il y a très longtemps. Mais il est nécessaire de les remettre souvent à jour…

  • Mais maintenant, je te propose de te reprogrammer ;
  • le vrai danger, c’est quand je me dévalorise.
  • mais tu peux me le signaler en douceur.
  • Il ne va pas m’arriver de catastrophes
  • quand je me dévalorise.
  • Donc, je remarque calmement quand le voyant rouge s’allume
  • et je fais l’action appropriée.
  • Je commence par me voir avec plus d’Amour,
  • avec plus de bienveillance ;
  • et cet amour et cette bienveillance attireront encore plus d’amour et encore plus de bienveillance
  • de ma part et de celle de mon entourage
  • ça me paraît une meilleure idée ;
  • je peux peut-être vraiment commencer à intégrer ça. (10’40)

 

Repérer les moments où on se dévalorise, pour éviter de « fuir »

  • Un autre danger à détecter
  • c’est quand je fais autre chose
  • que de me dire que c’est important de me valoriser ;
  • je fais autre chose pour fuir le sentiment de dévalorisation
  • mais moins je me dévaloriserai, moins j’aurais ce sentiment ;
  • donc moins j’aurais besoin de fuir.
  • j’ai de la valeur même si je fuis, de temps en temps ;
  • mais j’ai de la valeur aussi, si je fuis de moins en moins.
  • Dans les deux cas, j’ai de la valeur.
  • Il y a une meilleure stratégie,
  • qui est de fuir de moins en moins ;
  • ça peut être une bonne idée… (12’)

 

Il y a tant de façons de fuir…

  • Je peux repérer mes envies de fuite ;
  • repérer comment je m’y prends pour faire toujours des tas de choses
  • sauf les bonnes !
  • sauf celles qui pourraient m’aider vraiment
  • sauf celles qui pourraient me donner le sentiment d’avoir de la valeur
  • sauf celles qui amèneraient les autres à trouver que j’ai la valeur (12’40)

 

Reprogrammation : nous sommes tous des Êtres de Lumière

  • Ho la la, jusque-là c’était programmé « attention danger ».
  • mais je viens reprogrammer mon amygdale !
  • Maintenant elle va me détecter les autres dangers
  • Elle va dire : « Attention ma chérie adorée, tu te dévalorises !
  • Tu es pourtant un Être de Lumière
  • comme tout le monde …
  • Nous sommes pourtant des Êtres de Lumière, merveilleux, fantastiques !
  • Alors, c’est une très mauvaise idée de te dévaloriser
  • tu peux plutôt te recontacter avec ta Lumière Intérieure
  • recontacter ta Lumière Intérieure
  • te re-Connecter
  • on est bien d’accord que c’est le but
  • et tu as de la valeur même si tu as fait jusqu’à présent tout le contraire.
  • Je choisis de me reprogrammer
  • je remercie les parties de moi qui m’aident à ça
  • je remercie l’Univers parce que j’ai pris conscience que c’était vraiment important
  • je me remercie chaque fois que je prends conscience que je suis en train de fuir
  • que je ne me dévalorise pas pour autant ;
  • j’ai de la valeur même quand je fuis
  • mais… je peux être beaucoup plus heureuse si je ne fuis pas. (14’50)

 

Nous avons tous le droit d’être heureux 🙂

  • J’ai le droit d’être heureuse
  • Justement parce que j’ai la valeur
  • et comme on a tous de la valeur, on a tous le droit d’être heureux !
  • Ce qui tombe bien, c’est que mon job, c’est justement de rendre les gens plus heureux
  • Alors plus je vais avoir le sentiment d’avoir de la valeur
  • et de me sentir en sécurité avec ça
  • plus je pourrai me focaliser sur ce que j’aime vraiment faire,
  • qui consiste à aider les gens à se revaloriser eux-mêmes
  • ce qui leur permettra d’être plus heureux.
  • C’est vraiment un très bon travail.
  • Alors je vais arrêter de m’empêcher de le faire
  • Ça sera bon pour tout le monde
  • y compris pour moi
  • ça sera vraiment bon pour tout le monde.
  • Et on s’est même incarnés pour ça,
  • pour reconnaître la valeur de la Lumière en nous,
  • Et l’exprimer sur Terre. (16’45)
  • Namasté (ce qui signifie : l’Être de Lumière en moi salue, reconnaît l’existence de l’Être de Lumière en vous).

J’espère que vous avez apprécié ce protocole.

Les réflexes d’auto-dévalorisation sont bien ancrés chez la plupart d’entre nous, et ils s’appliquent à différents domaines de notre vie. Si on a réussi à les guérir dans certaines circonstances, ils peuvent encore se produire dans d’autres : pour prendre un exemple, si on a nettoyé notre chambre, cela n’a pas rendu notre cuisine plus propre.
Il peut donc être utile de refaire ce protocole quand on s’aperçoit qu’on est en train de se faire des reproches.
Et si vous voulez découvrir d’autres protocoles EFT, c’est ici.

Share Button

Ces articles peuvent vous intéresser

Opt In Image

Vous voulez être informés des prochaines publications?
Inscrivez-vous à la NEWSLETTER et recevez en cadeau une pause-détente
(format MP3 – 6 minutes)