SatisfactionAujourd’hui, je termine la journée avec une sensation de complétude, j’ai l’impression d’avoir accompli une belle journée. Rien d’extraordinaire pourtant.

J’ai commencé par aller courir au parc, une bonne demi-heure, il faisait (très) frais et ensoleillé, les arbres du parc prennent leurs couleurs d’automne et c’est magnifique. Après un bon petit déjeuner – genre brunch – je me suis enfin attelée au rangement de l’armoire pour remplacer les vêtements d’été par ceux d’hiver. Et cet après-midi j’ai fait une belle promenade à vélo dans les rues désertes de la ville et le long du canal. Rien d’extraordinaire.

Pourquoi j’ai cette impression de complétude, cette satisfaction qui me met le sourire aux lèvres? Parce que j’ai enfin fait ce que je remettais à plus tard depuis plusieurs jours… oui, oui, j’irais courir demain sans faute… et les cartons de vêtements d’hiver étaient dans le couloir depuis bientôt 10 jours…

Alors oui, j’ai le droit de me féliciter, une petite tape sur l’épaule, c’est bien ma grande, tu as bien bossé aujourd’hui. Et je barre joyeusement un des items de ma « liste des choses à faire cette semaine ».

Si ce n’est pas moi qui me félicite, qui d’autre le fera? Si je ne reconnais pas moi-même mes accomplissements, comment puis-je espérer que les autres le feront?

Se féliciter pour ses accomplissements, c’est aussi souligner le positif dans sa vie. Comme un peu tout le monde, j’ai souvent tendance à oublier… Combien de fois j’arrive en fin de journée en me disant « je n’ai encore rien fait aujourd’hui », « j’ai toujours pas fait ce truc », etc.

Alors quand j’ai « fait » quelque chose – que ce soit un petit, un moyen ou un gros morceau-, c’est important de me le faire remarquer. Important également de se connecter avec cette sensation d’accomplissement, de complétude, de plaisir de la victoire.

C’était vraiment une belle journée!

Vous avez aimé cet article? Vous aimeriez en parler? Laissez-moi un commentaire. Merci.

Vous voulez être informés des prochaines publications?
Inscrivez-vous à la NEWSLETTER
et recevez en cadeau une pause-détente
(format MP3 – 6 minutes)
* champs requis
Share Button

2 Comments

  1. C’est vrai que trop souvent je termine la journée en pensant qu’il y a des tas de trucs que je n’ai pas fait… toujours la même tendance à focaliser plus le négatif que le positif.

    Armelle
    1. C’est une tendance que nous avons tous, on pense à nos pieds quand ils nous font mal, rarement quand ils nous ont porté toute la journée sans broncher. C’est pour ça que c’est important de souligner le positif quand il est là, c’est une façon de renverser la tendance.

      Christine Christine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.