chemin Santiago CompostelleFinalement! Après cette longue absence, je reprends peu à peu le cours de mes activités. Pourquoi cette longue absence? Parce que j’ai choisi de réaliser cet été un projet qui me tenait à coeur depuis de nombreuses années: faire le chemin de Compostelle! Alors en juin je suis partie sur le chemin portugais, pour parcourir à pied les 600 km de Lisbonne à Santiago, avec pour tout bagage un sac à dos et une bonne dose de courage et d’insouciance. Il m’a fallu 24 jours pour arriver à destination, plus quelques jours de plus pour aller jusqu’à Fisterra, la fin traditionnelle de ce voyage, en tout j’ai passé 30 jours sur les chemins du Portugal et d’Espagne.

Le chemin de la simplicité

Le premier enseignement de cette expérience de vie est apparu avant le départ: partir pour plusieurs semaines sur les routes, cela veut dire emmener avec soi tout ce dont on peut avoir besoin et surtout le porter sur ses épaules! Il m’a fallu aller à l’essentiel, simplifier au maximum pour alléger le sac à dos. Un maximum de 6kg, sachant que le sac à dos et le sac de couchage font déjà près de 1,5 kg, cela veut dire une belle sélection pour le reste.

Les vêtements

2 T-shirts, 2 pantalons, une chemise et un blouson léger pour le soir. Ouf! J’avoue avoir eu beaucoup de mal à l’idée de mettre les 2 mêmes T-shirts pendant un mois et puis en fait… j’ai survécu et j’ai même continué avec les mêmes pendant les quelques jours qui ont suivi mon retour. Quand je vois maintenant le contenu de mon armoire, je me dis que j’ai un bon tri à faire!

Les affaires de toilette

Un gel douche qui sert aussi pour le shampoing et la lessive, une crème de jour-nuit-corps-visage-mains, une crème pour les pieds (là ok c’était important!), brosse à dents et dentifrice, brosse à cheveux. À mon retour, j’ai fait un bon nettoyage sur les étagères de la salle de bain!

Et encore?

Le reste de mon bagage ne pesait rien, simplement les outils qui m’accompagnent au jour le jour: la sophrologie pour préparer les étapes difficiles, la méditation sur les chemins dans la nature, le Jin Shin Jyutsu et les techniques de Donna Eden pour gérer mon niveau énergétique.

 

En préparant mon sac à dos et surtout tout au long de ces 30 jours dans la nature, j’ai réalisé à quel point je peux vivre avec si peu de choses et en être tout à fait heureux! Le mot d’ordre pour cette rentrée de septembre: simplicité.

Vous faites l’expérience de la simplicité? Vous avez des conseils à partager? Laissez-moi un commentaire. Merci.

 

Share Button

Ces articles peuvent vous intéresser

Opt In Image

Vous voulez être informés des prochaines publications?
Inscrivez-vous à la NEWSLETTER et recevez en cadeau une pause-détente
(format MP3 – 6 minutes)